Un ascenseur PMR pour vous faciliter la vie

Il est souvent difficile pour les PMR ou personnes à mobilité réduite d’entrer dans les bâtiments et les maisons à étage, surtout si la pièce n’est pas équipée d’un monte-escalier. Par conséquent, il peut être avantageux d’installer un ascenseur PMR. La présence d’un ascenseur PMR est obligatoire dans une structure accessible à plus de 50 personnes (structure industriel, commercial, résidentiel ou de service).

L’ascenseur PMR : pour faciliter l’accès aux logement à étage

Lorsque la résidence a plusieurs étages, il doit y avoir des escaliers pour accéder à chaque étage. Malheureusement, pour les personnes âgées ou à mobilité réduite, tels que les handicapés ou les infirmes, le fait de monter dans les escaliers simplement, représente un véritable parcours de combattants. Mais heureusement qu’aujourd’hui, ce n’est plus difficile de résoudre ce problème en choisissant d’installer un ascenseur PMR. Avec une telle infrastructure, les personnes âgées n’auront aucun mal à accéder aux étages du logement. En plus, elles n’auront même plus besoin de solliciter l’aide d’une autre personne pour le déplacement. Ainsi, la présence de ce genre d’ascenseur rend service aux personnes âgées. En plus, cela permet également aux personnes handicapées de gagner un peu d’autonomie et de vivre beaucoup plus confortablement. Il faut savoir que ce type d’ascenseur peut être utilisé par les PMR, mais il peut également servir aux handicapés pour rapporter quelque chose de lourd. En effet, l’ascenseur peut aussi servir de monte-charge en plus d’être déjà un monte-personne. Veuillez cliquer ici pour plus d’infos.

L’ascenseur PMR : pour dire adieu aux discriminations

Dans la vie quotidienne, notamment quand il est question de célébration ou de fêtes, les PMR doivent souvent faire face aux problèmes de déplacement. Quand ces catégories de personnes s’associent à la masse, il est possible qu’elles fassent l’objet de discrimination en raison de leur état physique. Mais aujourd’hui, grâce à l’existence des ascenseurs PMR, ces personnes sont un peu moins mises à l’écart. En effet, avec cette infrastructure, elles peuvent prouver à tout le monde que malgré leurs handicaps, elles peuvent continuer à vivre comme n’importe quelle autre personne. Elles peuvent se déplacer avec leurs propres moyens et sont capables de passer d’un étage à autre sans pour autant solliciter le service d’une autre personne.

L’ascenseur PMR : les différents types

Les différents types d’ascenseur PMR doivent dépendre de l’immeuble où il sera installé ainsi que l’utilisation de l’installation.

Ascenseur de classe 1 : cet ascenseur doit peser 450 kilos. Il se caractérise par son compartiment à contenance réduite, ne pouvant embarquer qu’un seul passager en fauteuil roulant. La grandeur du compartiment d’un ascenseur de classe 1 est d’au moins 1m*1,25m. l’installation de ce type d’ascenseur est peu recommandée. Cependant, il existe une exception. Si les exigences architecturales d’un bâtiment déjà existant n’autorisent pas l’installation d’un type d’ascenseur plus grand, on peut y installer un ascenseur de classe 1. Par contre, dans une construction neuve, l’installation de ce type d’ascenseur n’est pas autorisée.

Ascenseur de classe 2 : ce type d’ascenseur peut embarquer un ou plusieurs personnes en plus du fauteuil roulant. L’ascenseur de classe 2 pèse 630kg et possède un grand compartiment, soit de 1,1 m* 1,4 m. c’est ce type d’ascenseur qu’on installe le plus souvent dans une nouvelle construction.

Ascenseur de classe 3 : cet ascenseur peut quant à lui embarquer une personne en fauteuil roulant et d’autres personnes. La taille la plus importante de son compartiment est d’au moins 2 m* 1,4m. Ce type d’ascenseur offre suffisamment de place pour que la personne handicapée puisse manœuvrer dans le compartiment. Il peut également embarquer plusieurs personnes en fauteuil roulant. L’ascenseur de classe 3 est majoritairement installé dans les établissements qui reçoivent du public (ERP).

Après différents aménagements et plusieurs tentatives, les directeurs et les propriétaires des ERP commencent à intégrer l’obligation d’accessibilité dans ces établissements. Les établissements collectifs eux aussi, doivent se conformer à la réglementation d’obligation d’accessibilité. Par conséquent, l’installation des ascenseurs PMR dans les copropriétés va être réglementé par certaines normes spécifiques.

L’ascenseur PMR : règlementation

Sachez que les ascenseurs pour personnes à mobilité réduite sont légèrement différents des ascenseurs standards, et qu’il existe plusieurs différences. La première différence se trouve au niveau de la largeur de la porte. La largeur de l’entrée doit être environ 0,80 m. La profondeur de cabine doit être au moins 1,40 mètre et la largeur d’au moins 1,10 m afin que les personnes handicapées puissent être accompagnées et bouger confortablement avec leur fauteuil roulant. L’ascenseur ne doit pas se trouver en face d’un escalier, où une chute pourrait survenir. Les boutons de commande ne doivent pas dépasser une hauteur de 1,30m, qu’il soit dans la cabine d’ascenseur ou au palier afin de permettre une accessibilité facile. Par rapport au sol du palier, l’arrêt de la cabine doit être de plus ou moins 0,01m. Le diamètre de la surface devant l’ascenseur doit être de 1,50m.

Plan du site